Un oeil sur l'UE

Accueil » Tatouage: ces nouvelles normes qui piquent

Tatouage: ces nouvelles normes qui piquent

Le 4 janvier 2021, la Commission Européenne a interdit l’utilisation de pigments contenus dans plusieurs encres de tatouages. Une décision qui effraie bon nombre de tatoueurs en raison d’une très probable augmentation des prix de pigments « plus sains ».

Le rouge, le jaune ou le orange, ces couleurs fréquemment utilisées pour se faire tatouer viennent d’être interdites par la commission européenne. La raison ? Ces encres contiendraient plusieurs substances cancérigènes et toxiques. Au total on dénombre 25 pigments et 4000 substances qui devront se soumettre à cette réglementation. Les restrictions ont été initialement votées et signées le 14 décembre 2021 et sont rentrées en vigueur ce 4 janvier. Problème sanitaire pour la commission qui se transforme en problème économique pour les artistes tatoueurs. L’interdiction de ces encres va pousser les fournisseurs à concevoir de nouvelles encres « plus propres ». La réalisation nécessitant de nouveaux composants va entrainer l’augmentation du prix de ces produits et se répercuter sur le prix du tatouage. Le syndicat national des tatoueurs, en réponse aux restrictions, a lancé une pétition pour se faire entendre. « Le règlement européen, qui vise à renforcer la sécurité des produits dans un souci de santé publique, pourrait alors obtenir un effet inverse en poussant le consommateur (client et/ou tatoueur) à un contournement de l’interdiction des pigments. Ainsi, un usage détourné de produits non conformes reporterait sur le tatoueur l’entière responsabilité de cet usage, avec l’impossibilité de se retourner vers le fabricant ou le distributeur, comme c’est encore le cas actuellement ». 

La Commission Européenne serait toujours en discussion afin d’étendre les restrictions aux encres blanches et noires. Une décision qui effraye d’autant plus que le noir est la couleur la plus utilisée lors d’une création.

Lise Jouneaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut