Un oeil sur l'UE

Accueil » La déconnexion du télétravail devient un droit au Portugal

La déconnexion du télétravail devient un droit au Portugal

Alors que chaque pays touché par la pandémie s’est plié aux nouvelles règles du télétravail, le Portugal impose le « droit à la déconnexion ». C’est ce qu’a annoncé le gouvernement le 5 novembre 2021.

Nouvelle tendance depuis la pandémie, le télétravail a envahi notre quotidien et notre vocabulaire. Chaque pays touché par la pandémie a dû revoir sa façon de travailler en incluant le travail à la maison. Au Portugal, environ 1,3 million de personnes travaillent à distance, soit près d’un tiers de sa population active. 

Si le télétravail offre de nombreux avantages comme le gain de sommeil ou l’économie d’essence, le décrochage semble néanmoins plus compliqué. Certains employés se plaignent des abus de leurs employeurs à les contacter en dehors des horaires de bureau. La loi sur le « droit à la déconnexion » reconnaît le non-respect des horaires de travail comme une infraction, et donc passible d’une amende. Sans interdire des horaires de travail élargis occasionnellement (et rattrapés la semaine suivante), cette loi a pour but d’assurer une frontière entre vie privée et vie professionnelle, pour le bien-être psychologique des télétravailleurs.

Aurélie Maugendre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut