Un oeil sur l'UE

Accueil » Véganisme en Europe : entre tradition culinaire et révolution gastronomique

Véganisme en Europe : entre tradition culinaire et révolution gastronomique

véganisme

Par goût, par conscience écologique ou animale, de plus en plus d’Européens se tournent vers une alimentation vegan, un mode de vie qui exclut la consommation de produits d’origine animale.

En France, terre de la « bonne bouffe », le véganisme fait lentement mais sûrement son chemin. L’innovation se manifeste à travers des start-ups audacieuses, telles que celle reproduisant du blanc de poulet 100% végétal. Un vent de changement souffle également dans les institutions publiques, comme en témoigne l’initiative du gouvernement. Le ministère de la Fonction publique a par exemple décidé d’intégrer des repas végétariens deux fois par semaine.

Si la France se questionne sur son avenir vegan, il est intéressant de se tourner vers l’histoire britannique. Au début du XIXe siècle, un fermier du nom de Bill Burn est condamné pour avoir maltraité son âne. Cet événement a marqué le monde avec la création du Martin’s Act, première loi mondiale visant à lutter contre le « traitement cruel du bétail ».

Véganisme en Europe : entre tradition culinaire et révolution gastronomique

Plus récemment, le roi Charles III a pris position contre le gavage des oies, interdisant ainsi le foie gras sur les tables royales. Des personnalités éminentes, telles que Paul McCartney, Annie Lennox de Eurythmics, et le champion de Formule 1 Lewis Hamilton, affichent publiquement leur engagement en faveur du véganisme. Cette tendance s’explique en partie par la transformation de l’image du véganisme au Royaume-Uni, où l’on a réussi à dépasser le stéréotype de la simple consommation de salades, des graines et du tofu.


Ian Theasby et Henry Firth,  influenceurs culinaires anglais, se sont lancé le défi de partager quotidiennement des recettes véganes avec leur plus de 800 000 abonnés sur leur compte Instagram @bosh.tv. Leur objectif : prouver que le véganisme n’est pas synonyme de privation, mais au contraire, une source de plaisir gastronomique. L’influence ne se limite pas outre-Manche, car des influenceurs végans français contribuent également à façonner cette révolution gastronomique. C’est le cas de Carinne Teyssandier, animatrice TV et fervente défenseure du véganisme, qui partage sa passion pour la cuisine végan à travers ses réseaux sociaux.

Véganisme en Europe : entre tradition culinaire et révolution gastronomique

Des chiffres impressionnants viennent étayer cette évolution : selon les dernières statistiques, le nombre de restaurants végétariens et vegan en France a augmenté de 30% au cours des deux dernières années. De plus, la demande de produits végétaliens a connu une croissance de 40%, témoignant d’un changement significatif dans les habitudes alimentaires des Français. Ces données reflètent non seulement l’intérêt croissant pour le véganisme, mais aussi la réponse positive du marché à cette demande grandissante.

Crédits photos :  Journal des Femmes et Living North Sources : France Info et Statista

Apolline Girault

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut