Un oeil sur l'UE

Accueil » Les protections périodiques réutilisables vont être remboursées pour les 25 ans et moins

Les protections périodiques réutilisables vont être remboursées pour les 25 ans et moins

À partir de 2024, il sera possible d’avoir un remboursement de la Sécurité sociale pour les jeunes femmes de 25 ans et moins sur l’achat de protections hygiéniques réutilisables, a annoncé la Première ministre Elisabeth Borne, le 6 mars 2023. 

Selon Opinion Way, 4 millions de françaises sont concernés par la précarité menstruelle

« En deux ans, ce chiffre a doublé.  La précarité menstruelle gagne du terrain et ce sont les jeunes qui se retrouvent en première ligne. Près d’une jeune Française sur 2 (44% des Françaises menstruées interrogées de 18 à 24 ans) connaissent des difficultés à se fournir en protections. Parmi elles, 330 000 jeunes femmes n’ont régulièrement pas accès aux protections périodiques dont elles ont besoin »déclare Laury Gaube, directrice de la communication de l’association Règles élémentaires.

À l’approche de la journée internationale des droits de la femme, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé sur le plateau de C à vous : « Nous allons mettre en place un remboursement par la sécurité sociale des protections périodiques réutilisables à partir de 2024 pour toutes les jeunes femmes de 25 ans et moins ». 

Pour bénéficier de ces protections périodiques réutilisables, il faudra se rendre en pharmacie, « sans ordonnance », afin d’être remboursée par la Sécurité sociale. « La précarité menstruelle est une réalité qui touche trop de femmes. C’est une injustice du quotidien », a poursuivi Elisabeth Borne sur Twitter lundi soir. 

Cette mesure est une bonne nouvelle pour toutes les associations et les femmes qui se battent contre cette précarité. 

Anne-Cécile PAIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut