Un oeil sur l'UE

Accueil » Roberta Metsola élue première vice-présidente du Parlement européen

Roberta Metsola élue première vice-présidente du Parlement européen

Jeudi 12 novembre 2020, Roberta Metsola est élue première vice-présidente du Parlement européen, remplaçant Mairead McGuinness devenue commissaire européenne.

Qui est Roberta Metsola ?

Née en 1979, la maltaise Roberta Metsola appartient au Parti nationaliste maltais. Avant de devenir membre du Parlement européen, elle était avocate spécialisée dans le droit et la politique de l’UE.

Roberta Metsola a été élue au Parlement européen pour la première fois en 2013, devenant une des premières femmes maltaises membres du Parlement. Elle a ensuite été réélue en 2014 et 2019. Elle y a tenu plusieurs rôles majeurs tels que celui de coordinatrice du groupe du Parti Populaire Européen (groupe PPE) à la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures. Mais aussi celui de présidente de la délégation de son parti national au sein du groupe PPE et co-présidente de l’intergroupe anti-corruption du Parlement européen.

Jusqu’à la date limite du lundi 9 novembre, elle était la seule candidate au poste de première vice-présidente du Parlement européen. Elle est ainsi devenue le 12 novembre la première eurodéputée maltaise à ce poste. Elle remplace l’irlandaise Mairead McGuinness, devenue commissaire européenne.

Après son élection, Roberta Metsola a déclaré :

« C’est un immense honneur d’avoir été élue première vice-présidente.

Je continuerai d’être une voix forte pour les citoyens de l’UE et pour Malte, et d’œuvrer pour jeter des ponts par-delà les clivages politiques.

Avec la relance économique et sanitaire suite à la pandémie de COVID-19, les menaces terroristes, les négociations sur le Brexit, un nouveau Président américain, la situation au Bélarus, les défis migratoires permanents et un nouveau cadre sur l’État de droit, qui sont tous des sujets prioritaires, je continuerai, avec le Président Sassoli et les autres vice-présidents, à œuvrer pour que le Parlement demeure un lien fort entre les citoyens et le processus décisionnel européen. »

Jeanne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut