Un oeil sur l'UE

Accueil » Au pas de course avec une eurodéputée à Bruxelles

Au pas de course avec une eurodéputée à Bruxelles

Les 705 eurodéputés que compte le parlement européen prennent des décisions pour l’avenir de l’Union Européenne. A l’issue des élections de 2024, et suite au départ des Britanniques, ils seront 720. Des sessions plénières animent régulièrement l’hémicycle du Parlement européen. Un Oeil sur l’UE a suivi Marie-Pierre Vedrenne, eurodéputée du groupe Renew.

Rencontre avec Marie-Pierre Vedrenne, eurodéputée Renew

Marie-pierre Védrenne
Marie-pierre Védrenne

Le matin : Préparation et rencontres

La journée de Mme Vedrenne commence tôt, après un rapide café, elle se dirige vers le Parlement européen. Les matinées sont généralement dédiées à la préparation des débats. Cela inclut des réunions avec les députés de son parti pour harmoniser les votes.

Avant la session plénière, elle participe à une rencontre avec des membres de son groupe politique. Ici, les stratégies sont affinées et les derniers détails sont fixés pour s’assurer que leur message est clair et cohérent. Mme Vedrenne, avec sa spécialisation dans le commerce international et la politique économique de l’UE, apporte souvent des idées précieuses sur les décisions à prendre.

L’après-midi : La session plénière

L’après-midi est marqué par le début de la session plénière. Mme Vedrenne, en sa qualité d’eurodéputée, rejoint ses collègues dans l’hémicycle, un lieu impressionnant par sa taille et son importance. La session s’ouvre généralement par un discours du président du Parlement européen, suivi de la présentation de l’ordre du jour.

Au cours de la plénière, Mme Vedrenne prend la parole plusieurs fois. Elle défend ses points de vue avec passion et répond aux questions. Chaque intervention est le résultat d’une préparation minutieuse, visant à influencer les législations pour qu’elles reflètent au mieux les intérêts des citoyens européens.

Le soir : Événements

Après une journée intense au Parlement européen, Marie-Pierre Vedrenne, s’accorde une soirée de détente. La soirée commence au Wolf, un marché gastronomique réputé qui rassemble des stands de cuisine du monde entier. Le dîner achevé, Mme Vedrenne, son assistant parlementaire et un groupe de jeunes engagés, se dirigent vers le Boa, un karaoké local bien connu à Bruxelles. C’est un excellent moyen pour Mme Vedrenne de renforcer les liens avec les jeunes européens.

Conclusion

La vie d’une eurodéputée lors des sessions plénières est rythmée. Pour Mme Vedrenne, chaque journée à Bruxelles est une opportunité de façonner l’Europe de demain, et d’inciter les jeunes à aller voter le 9 juin.

Justine PIEL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut