Un oeil sur l'UE

Accueil » ALMA : l’UE met en place un nouveau programme pour venir en aide aux jeunes qui cherchent un emploi à l’étranger.

ALMA : l’UE met en place un nouveau programme pour venir en aide aux jeunes qui cherchent un emploi à l’étranger.

Depuis la pandémie, le chômage est en hausse et plus particulièrement chez les jeunes dans le sud de l’Europe. Pour y remédier, la Commission européenne a annoncé le lancement d’un nouveau programme de placement professionnel destiné à lutter contre le chômage des jeunes dans l’ensemble de l’Union Européenne. Mercredi 15 septembre dernier, c’est à Strasbourg que la présidente de la commission Européenne, Ursula von der Leyen s’est exprimée au sujet du lancement d’ALMA (Aim-Learn-Master-Achieve ; c’est à dire Orientation apprentissage-maitrise-réussite). Il s’agit d’un nouveau programme de placement qui peut laisser penser au programme Erasmus. Ce programme à pour but de favoriser l’inclusion du jeune dans son pays d’origine en améliorant ses compétences, connaissances et expériences.

1. Mais alors pourquoi ce programme à été mis en place ?

Cette initiative à pour but de venir en aide aux jeunes qui, pour des raisons structurelles ou individuelles, n’ont ni emploi, ni étude, ni formation. Ces jeunes, autrement appelés les NEET, se situent plus particulièrement dans la classe d’âge des 18 à 30 ans.

2. À qui s’adresse ce programme ?

L’initiative ALMA s’adresse à des jeunes défavorisés. Ainsi, le contexte de ces derniers peut être : un jeune en situation de handicap, un jeune issu de l’immigration, une personne dont les résultats scolaires sont insuffisants ou ayant des qualification professionnelles insuffisantes, quelqu’un ayant des difficultés à trouver un emploi ou bien quelqu’un qui se trouve dans une situation de chômage de longue durée.

3. Qu’est-ce que l’ALMA propose concrètement ?

L’ALMA propose des séjours supervisés de 2 à 6 mois dans un autre pays de l’Union Européenne. De là, il s’agit d’un cycle de projet complet proposant un accompagnement et des conseils à chaque étape. Avant le séjour, une formation personnelle intensive dans le pays d’origine est mise en place afin de s’intégrer et s’imprégner au mieux. Par la suite, un séjour supervisé avec un stage accompagné d’un service de mentorat (moyen de développement d’apprentissage basé sur une relation interpersonnelle) se réalisera. Puis, après ce séjour, le suivi et le soutien continuent, dans le but final de permettre au jeune de trouver un emploi ou de poursuivre ses études.

4. Quels frais sont pris en charge par le FSE ? (Fonds social européen)

Le FSE assumera les frais suivants : Les déplacements, l’assurance, la sécurité sociale, la nourriture, l’hébergement, et l’accompagnement et les conseils avant, pendant et après le séjour.

5. Comment faire pour y participer ?

Les participants seront identifiés dans le cadre du FSE+ des Etats membres et des régions de l’UE qui mettent ALMA en œuvre. Les organisations intéressées peuvent s’adresser à : EMPL-ALMA@ec.europa.eu.

Lila Rouillé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut