Un oeil sur l'UE

Accueil » Union Européenne, Same energy ?

Union Européenne, Same energy ?

Cette image représente une personne travaillant à une table avec des documents, un téléphone, un ordinateur...

44 chefs d’Etat et de gouvernement européens se sont réunis à Prague ce vendredi 7 octobre pour répondre ensemble à la flambée des prix de l’énergie provoquée par la guerre en Ukraine. Des “mécanismes de solidarité financière” devraient être instaurés d’ici quelques jours. Une décision qui soulage l’Union Européenne qui craignait un cavalier seul de certains pays.

À l’aube d’une crise énergétique sans précédent en Europe, les débats s’annoncent tendus à Prague lors de la réunion du Conseil Européen. Les chefs d’Etats européens ont tenté de dessiner ensemble une stratégie pour contrer l’explosion des prix de l’énergie. Une mission qui s’annonçait difficile puisque certains pays ont des fonctionnements diamétralement opposés. La France par exemple, comme d’autres pays, mise sur son indépendance énergétique sur le nucléaire tandis que d’autres comme l’Allemagne peinent à se défaire de leur relation historique avec l’hydrocarbure russe. Des comportements individualistes qui font craindre une prise de décision unilatérale de certains chefs de gouvernement. L’Allemagne s’est d’ailleurs récemment attirée les foudres de ses voisins en annonçant un plan à hauteur de 200 milliards d’euros pour protéger son économie. Même chose pour la France qui a réduit seule, de son côté, les prix du carburant à la pompe. 

Jusqu’ici, un accord avait été trouvé entre les 27 pays de l’UE pour la taxation des “superprofits” producteurs d’énergie afin d’aider les consommateurs. En amont de ce sommet à Prague, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, avait accepté de “considérer un plafonnement du prix du gaz”. Une demande réclamée par 15 pays dont la France. Mais l’Allemagne restait prudente face à cette mesure. Finalement, une harmonisation des mesures pour limiter cette crise énergétique sans précédent a été trouvée puisque le Président Français Emmanuel Macron a annoncé la mise en place, par l’Union Européenne, de “mécanismes de solidarité financière”. Des mesures plus concrètes devraient être annoncées les 20 et 21 octobre prochain par la Commission Européenne.

Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut