Un oeil sur l'UE

Accueil » Catastrophes naturelles majeures : quelles aides européennes ?

Catastrophes naturelles majeures : quelles aides européennes ?

Catastrophes naturelles

Dans un contexte de changement climatique de plus en plus important, les conséquences sur la vie des hommes et notamment des Européens se font ressentir avec l’augmentation du nombre de catastrophes naturelles graves et destructrices en Europe. Depuis plusieurs années, l’Europe a mis en place des aides pour ces catastrophes.

Le 4 octobre 2023, le Parlement européen a approuvé près de 455 millions d’euros d’aide du Fonds de solidarité de l’UE en réponse aux récentes catastrophes naturelles en Roumanie, en Italie et en Turquie. Les députés, qui ont lors de cette assemblée, exprimé leur “​​solidarité la plus profonde avec toutes les victimes, leurs familles et toutes les personnes touchées”, ont voté avec 593 voix favorables à l’attribution de ce budget à ces 3 pays durement touchés récemment par ces événements naturels tragiques.

Lors de cette même assemblée, l’UE s’est engagée à « renforcer ses efforts pour lutter contre le changement climatique tant à l’échelle européenne qu’à l’échelle mondiale », afin de contrer ce phénomène de catastrophes naturelles qui, si rien n’est fait, vont s’intensifier et se multiplier dans le monde entier.

2002, l’année de tous les dérèglements climatiques

Le point de bascule dans les aides européennes est survenu lors de l’année 2002, une année lors de laquelle l’hémisphère nord a connu une augmentation de chaleur. Durant l’été de cette même année, certaines zones d’Alaska et de Sibérie ont connu des températures supérieures de 4 degrés aux moyennes enregistrées depuis cent vingt ans. La National Oceanic and Atmospheric Administration (Noaa) américaine a confirmé la réalité de l’accélération du réchauffement global, alertant ainsi toutes les grandes institutions, dont l’UE.

L’année 2002 a servi d’alerte pour toutes les plus grandes instances européennes et mondiales et a permis à celles-ci de mettre en place différentes aides dans l’objectif d’aider les populations victimes de catastrophes naturelles à se relever avec le moins de difficultés possibles.

Les aides mis en place par l’Europe

L’Union européenne dispose de plusieurs mécanismes et programmes pour fournir une assistance en cas de catastrophes naturelles majeures au sein de ses États membres. Parmi toutes ces aides, le Fonds de Solidarité de l’Union Européenne (FSUE) créé en 2002 suite aux changements évoqués précédemment, est l’aide la plus importante. En effet, elle a déjà été utilisée 107 fois pour différentes catastrophes naturelles (inondations, tempêtes, tremblement de terre). Ce fonds couvre une partie des coûts liés aux opérations d’urgence, à la restauration des infrastructures essentielles, et aux mesures de protection de la population. Un grand nombre d’aides européennes existent pour des cas plus précis tels que le “Mécanisme de protection civile de l’UE”, le “Programme de développement rural de l’UE”, le  “Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER)” ou bien encore le “Fonds européen de développement régional (FEDER)”, et d’autres encore. 

Les États membres de l’Union Européennes, qui souhaitent, en cas de catastrophes naturelles, solliciter l’aide de l’UE doivent soumettre une demande officielle à la Commission européenne. Ces demandes seront par la suite analysées afin de vérifier leur éligibilité à un programme ou à un fonds.

Marceau NIO

Sources : Les Echos, Europa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut