Un oeil sur l'UE

Accueil » Avant la gloire

Avant la gloire

Charles de Gaulle 

Il y a 50 ans, le 9 Novembre 1970, la France était en deuil. Le Général Charles de Gaulle est décédé dans sa propriété de Colombey-les-Deux-Églises d’une rupture d’anévrisme. Retour sur sa vie avant sa période de gloire. 

Son enfance et ses débuts dans l’armée. 

Né à Lille le 22 Novembre 1890, sa mère est femme au foyer et son père est professeur d’histoire et de lettres. De l’influence de son père, le jeune de Gaulle s’intéresse à la littérature et l’histoire dès sa plus tendre enfance. Mais attiré par le métier des armes, une fois classé en 1912, il choisit l’infanterie et rentre donc dans le 33e RI commandé par son mentor, celui qui tiendra dans le futur le régime de Vichy : Le Colonel Pétain. 

Lors de la Première Guerre Mondiale, le jeune homme se fait vite remarquer par sa personnalité. En effet, parfois trop autoritaire, parfois trop cassant, il ne fait pas toujours l’unanimité auprès de ses camarades et supérieurs. Soldat jusqu’au bout, il prend part à de violents combats en 1916 où il se fait capturer par les allemands et devient leur prisonnier. Le 11 Novembre 1918, Pétain signe l’Armistice. La guerre est finie et malgré les maintes tentatives de fuir auparavant, Charles de Gaulle n’est libéré qu’à cette même date. 

Sa rencontre avec Yvonne Vendroux. 

Dès son retour, il entreprend de continuer dans l’armée et repart de sitôt en Pologne pour contribuer à la formation d’une nouvelle armée contre l’Armée Rouge. 2 ans plus tard, de retour de mission il rencontre Yvonne Vendroux. Une histoire d’amour qui débuta par une tasse de thé renversée par Charles sur la robe d’Yvonne qui ne trouva qu’à en rire. Quelques jours après avoir fait connaissance, Yvonne déclara à sa famille « Ce sera lui, ou personne ». Ils se marièrent le 7 avril 1921 et eurent 3 enfants, leur amour durera jusqu’au décès du Général. 

Sa relation avec le Maréchal Pétain. 

Toujours en lien avec le Maréchal Philippe Pétain, c’est avec son appui que Charles de Gaulle est promu au secrétariat général de la Défense Nationale en 1931. De 1912 jusqu’à la Seconde Guerre, chacun eut de l’admiration pour l’autre mais leurs idées s’entrechoquaient. Toujours dans le respect de leur passé commun, Charles de Gaulle et Philippe Pétain deviendront adversaire jusqu’à la fin.  

Pendant sa gloire, le Général de Gaulle gardera toujours près de lui son esprit de soldat. 

Morgane Poulnais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut